J’ai décidé d’être positive

Je veux mon blog positif. Pour moi c’est un défouloir, je m’en sers pour découvrir des choses, les exposer ( à la fois pour vous montrer ce qui m’a touché ou intéressé, également pour noter certaines informations, comme on placerai un post-it sur un tableau pour le retrouver un jour).

Je ne veux pas qu’en regardant mon espace quelqu’un se dise: elle se plaint, elle est triste ou donneuse de leçon, aigrie , négative … Je suis à une période de ma vie où j’exorcise tout le négatif accumulé jusqu’ici. Avant je me retranchais, j’écoutais de la musique triste et je me morfondais dans mes larmes , parfois en déclenchant moi même des événements (inconsciemment) qui me prolongeraient dans cet état de déprime.

8732e93b69a62e8f07e15a497263b763Ces dernières années ont été éprouvantes, physiquement et psychologiquement. Beaucoup me disent  » pas étonnant tu as enchaîné trois grossesses ». C’est vrai, ça joue. Mais d’autres facteurs complètement néfastes et négatifs polluaient ma vie jusqu’ici. Les naissances étaient dures, mais donner la vie est quelque chose de positif et merveilleux. Une source de joie.

Je supprime tout ces parasites autour de moi. Les problèmes et les conflits je les balance. Autrefois j’aurais foncé dans le tas, pour une bêtise, une parole de travers. Aujourd’hui je tourne le dos, et quand j’en ai la force je tourne ça à l’ironie. J’oublie, alors que je ruminais pendant des jours et des nuits. J’apprends à mettre de l’eau dans mon vin. Et il me plait de croire que les années passant , mon caractère va s’adoucir et que je serai plus résistante et moins sensible aux personnes et situations toxiques.

Alors ici j’évacue, je ne me sens pas obligée de parler de mes problèmes, de mes chagrins. Ici c’est neutre. Pour me défouler je trouve des idées, je fais ce que j’aime, je teste , je découvre, j’apprends et j’en parle. C’est ma bulle. Mon expérience, les infos sont valables pour moi et surement pour d’autres, mais rien n’est obligatoire.

Rien n’est très sérieux, tout peut s’envoler, un clic et je disparais… En déversant du positif et du  joli/pratique je me vide du négatif. Je me vide, comme certains ont besoin de courir pour se vider de leurs mauvaises énergies, moi j’écris , je poste du joyeux. C’est mon exutoire à moi.

Un jour j’écrierai , vraiment. Quand je « serais grande ». Quand j’aurais atteint la maturité nécessaire. Je le sais, je l’ai toujours senti. En attendant je fais des brouillons ici, en écoutant de la musique bonne pour mon cœur.

Je ne veux plus être polluée, avoir ma vie étouffée de choses inutiles. Je veux du simple et du vrai. Pour vivre il faut du positif, c’est ma porte de sortie, ma clef pour la liberté. Une fois que j’ai compris qu’il fallait du simple, j’ai comme ouvert une nouvelle porte.

Je vous avais promis des paillettes non ?!

cf25dae33c456d57965f66b2b50d104e

Publicités

7 réflexions sur “J’ai décidé d’être positive

  1. J’aime les paillettes .. ma mère nous a transmis ce caractère heureux. J’ai cette chance de pouvoir positiver très souvent. Bon j’ai moi aussi des coups de mou mais j’essaie de faire en sorte de vite les oublier et dépasser tout ca. Sur mon blog, j’ai également de transmettre du positif, malgré les difficultés de Jules. Avoir un enfant différent ne veut pas dire être triste tout le temps.
    Xxxx caro

    J'aime

  2. Superbe article, et vraiment bien écrit… Il me fait tellement échos tu peux pas savoir, une petite claque pour moi qui traîne tellement de négatif depuis plusieurs mois et qui n’arrive pas à m’en sortir. Continues à écrire parce que c’est vraiment chouette quand tu le fais bonne continuation !

    J'aime

  3. ça fait chaud au coeur !
    En même temps, tu as une vie tellement extraordinaire… sincèrement, tu envoie du rêve, avec tout ce que tu accomplis, il y a de quoi être fière ! Tu incarnes à merveille les nouvelles femmes mamans de notre génération, je pense que tu peux être un modèle pour beaucoup d’entre nous. N’oublie pas tes rêves, ils sont à porté de main.
    D’ailleurs, ce que tu as dit au sujet de l’écriture, je ressens exactement la même chose, j’ai toujours eu peur d’écrire vraiment à cause d’une citation de Boileau que j’ai lu un jour : « avant d’écrire, apprenez donc à penser. » Je sais aujourd’hui que la maturité ne peut s’évaluer en nombre d’année, mais en expérience de vie. Et toi, tu as largement de quoi écrire. Alors le jour ou tu te sentiras prête, n’hésite pas, et ne t’empêche pas de faire ce pour quoi tu es faite 😉

    Plein de paillettes et de bonheur pour toute la famille !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s