J’ai retrouvé le goût d’être moi

Ce blog je l’ai débuté il y a déjà deux ans. Je ne savais pas trop vers quoi il me ménerait , j’étais jeune (et je le suis toujours), jeune mariée et jeune maman. Un peu trop naive et pleine de curiosité. Les blogs j’ai toujours aimé ça, chacun à son empreinte, son humour, ses bons plans à partager … et finalement c’est ce que je préfère ce méli mélo d’informations, de conseils, de partages. Parfois ca part dans tout les sens mais finalement on y trouve toujours ce que l’on cherche.

Grace à la blogosphère j’ai su : 

  • Mettre des mots sur mes maux, la fatigue émotionnelle et le burn out maternel
  • Aider mon BABI à soulager ses angoisses et le mener vers une « petite » indépendance
  • Réussir mon allaitement, ce qui n’étais franchement pas gagné
  • Découvrir le portage et me faire un réseau de mamans au top et toujours présentes en cas de coup dur et de questions.
  • M’intéresser à des domaines complètements variés : la photo, le nail art, les pâtisseries, le maquillage, la mode. J’ai appris tout ces petits trucs de filles pour lesquels je n’étais pas douée.

J’ai découvert pleins de mamans comme moi : angoissées et dépassées. Rien que le fait de ne pas se sentir comme un extra-terrestre au milieu de pleins de gens qui te regarde bizarrement avec ta tribu et ta fatigue , ça fait un bien fou. Ça légitime tout nos efforts et donne confiance en soi , chose difficile quand  on est un petit bout de femme de 20 ans. Au final le net efface tout ces stéréotypes et toutes ces barrières que l’âge créé. Les mamans de 35 ans parlent avec les nenettes de 20 ans et finalement on se rend compte qu’on a exactement les mêmes problématiques. Et j’aime ça.

Il y a toujours les relous, celle qui se la jouent mamans parfaites. Mais on s’en fiche. On est toutes géniales et on a toutes un jour rêvé d’encastrer nos minibouts dans le mur pour avoir une minute de silence. Finalement derrière ces milliers de billets pleins d’humour et de larmes , il a de la fragilité, de la créativité, de l’intelligence et une bonne dose de complicité.

Et si parfois je pense à tout arrêter, que je n’ai plus d’inspiration pour écrire, que je ne sais plus quel chemin donner à mon blog, la vérité c’est que ça me ferait trop mal de le supprimer. Et maintenant je sais ce que je veux en faire: un méli mélo. Un grand n’importe quoi de tout ce que j’aime, un post it géant ou j’accroche tout ce qui me passe par la tête. Un arc en ciel de positivité, par ce que même dans les coups durs il y a de l’humour quelque part.

Alors à toutes celles qui me lisent et que je lis, merci ❤

L’instant cucul la praline est maintenant terminé vous pouvez retourner vous épiler les sourcils. Bye

250996_10150198462472054_7988388_n

Publicités

7 réflexions sur “J’ai retrouvé le goût d’être moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s