Je me suis perdue en chemin …

Ce blog s’essouffle en ce moment, un peu comme moi, les articles et les idées ne coulent plus comme avant. Je réfléchis trop à ce que je dois dire ou non, et pas tout simplement à ce que j’ai envie de dire. Cette année a été difficile, l’arrivée de bébé trois, l’acceptation qu’une nouvelle fois on recommence tout à zéro.

oiseaux-

Deux autres qui grandissent et qui nous poussent à bout lorsque nous sommes fatigués. Des embûches, des soucis de santé, une perte générale d’envie pour toutes les choses que j’aimais faire.

Et puis un déclic, une claque, un débordement, mais qui m’a ouvert les yeux. J’ai compris ce qui n’allait pas, j’ai retrouvé un semblant de lucidité, sur les gens, sur ma vie, sur mes projets.  Je comprends le lâché prise (un peu mieux) , je soigne mes angoisses, et puis j’essaie d’avancer avec mes hommes.

J’arrête de m’inquiéter pour les autres , du moins ceux qui ne renvoie pas de positif. Ça ne sert à rien de courir au devant des ennuis et des déceptions, j’ai déjà quatre personnes qui ont besoin de moi, les autres sont les autres. Je n’ai pas envie de devenir égoïste non plus, c’est un trait de caractère que je trouve tellement répugnant, l’ingratitude, la jalousie et se croire au dessus des autres, se croire tout permis. J’espère ne jamais en arriver là. Je n’impliquerais plus autant mes sentiments, je mettrais désormais mon côté « avocat du diable » dans ma poche. Parce que de toute façon le diable fini toujours par vous dévorer !

Je veux une maison joyeuse et épanouie, et avec trois marmots c’est un programme non stop. Nous débutons l‘école à la maison, comme prévu. Je vous en parle très vite, cela fera souvent l’objet de mes futurs articles.  J’en suis plus que ravie.

La communication non violente est en apprentissage ici, c’est dur, on débute les journées en étant tout amour tout sérénité , et puis vers 18h tout se détraque … Mais on va y arriver. C’est sûr , c’est mon challenge, je prends trois ans pour réussir, réussir à faire l’école, devenir sereine, faire de mon cocon un endroit réconfortant et joyeux, trouver ma voie et rester souder avec mon mari.

Gros programme, mais on va cartonner!

Donc promis, maintenant je me lâche !

Publicités

5 réflexions sur “Je me suis perdue en chemin …

  1. Je peux m inviter dans ton programme parce que moi aussi je suis à bout avec mon ainé et chaque jour je me dis: il faut que ca change il y a pas moyen
    On commence quand?

    J'aime

  2. Moi généralement ça se détraque avant 18h!!
    Avec mon grand (2 ans et 8 mois) qui est jaloux de son petit frère de 10 mois, c’est pas facile tous les jours!! Entre cris, larmes, colères, bagarres et scènes de jalousie, à certains moments j’ai juste envie de m’enfuir en courant!! Partager ses expériences et idées peut être intéressant, si tu as des solutions je suis toute ouïe.

    J'aime

  3. Bonjour Zozo et merci pour ton site. Je suis tombée dessus en tapant « je suis perdue sur mon chemin de vie » sur Google. J’ai une petite terreur de 2 ans née grande prématurée (27 SA et 650gr) qui me rend complétement folle car fait tout sauf ce que je lui dit. Un mari qui m’aide mais pour moi, ça n’est jamais assez bien. Je me sens déconnectée de ma vie. Après la naissance, j’ai été suivi par un psy quelques semaines mais ça n’a pas vraiment eu grand effet. Aujourd’hui , je ne trouve plus de goût à la vie…

    J'aime

    • oh il ne faut pas rester comme cela !!!! il faut recherche de l’aide, tu n’as pas possibilité de parler avec un autre psy? Plutôt spécialisé sur la maternité?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s