l’orthografeuh n’est plus ce qu’il était …

La situation devient critique, nous ne savons plus écrire français !! Et oui, même si beaucoup innocentent les sms et autres moyens de communication rapides , il n’empêche que depuis plus de dix ans, le niveau orthographique des français est en chute libre (et je fais parti de la moyenne , pauvre de moi). Nous avons tellement l’habitude d’écrire rapidement et n’importe comment que lorsque nous avons besoin de rédiger correctement les réflexes ne se font plus, alors même si nous connaissons encore les règles de notre langue, nous ne voyons plus nos fautes en écrivant.

Et dernière nouvelle l’orthographe change !!! Et oui pour nous faciliter la tâche notre belle langue française et son orthographe pointilleuse se rabaisse à notre niveau. Voici en globalité les nouveaux changements :

Les numéraux composés sont systématiquement reliés par des traits d’union. ex: vingt-et-un

Dans les noms composés (avec trait d’union) du type pèse-lettre (verbe + nom) ou sans-abri (préposition + nom), le second élément prend la marque du pluriel seulement et toujours lorsque le mot est au pluriel.

ex : un après-midi, des après-midis

On emploie l’accent grave (plutôt que l’accent aigu) dans un certain nombre de mots (pour régulariser leur orthographe), au futur et au conditionnel des verbes qui se conjuguent sur le modèle de céder, et dans les formes du type puissè-je

ex: ils règleraient

L’accent circonflexe disparait sur i et u.
On le maintient néanmoins dans les terminaisons verbales du passé simple, du subjonctif et dans cinq cas d’ambigüité.

ex: paraitre, il parait

Les verbes en -eler ou -eter se conjuguent sur le modèle de peler ou de acheter. Les dérivés en -ment suivent les verbes correspondants. Font exception à cette règle appeler, jeter et leurs composés (y compris interpeler).

ex: (avant) tu époussetteras (après) tu époussèteras 

Les mots empruntés forment leur pluriel de la même manière que les mots français et sont accentués conformément aux règles qui s’appliquent aux mots français.

ex: des matchs , des miss

La soudure s’impose dans un certain nombre de mots, en particulier :
— dans les mots composés de contr(e)- et entr(e)- ;
— dans les mots composés de extra-, infra-, intra-, ultra- ;
— dans les mots composés avec des éléments « savants » (hydro-, socio-, etc.) ;
— dans les onomatopées et dans les mots d’origine étrangère.

ex : porte-monnaie devient portemonnaie , contre-appel devient contrappel etc…

Les mots anciennement en -olle et les verbes anciennement en -otter s’écrivent avec une consonne simple. Les dérivés du verbe ont aussi une consonne simple. Font exception à cette règle colle, folle, molle et les mots de la même famille qu’un nom en -otte (comme botter, de botte).

ex: frisotter devient frisoter

Le tréma est déplacé sur la lettre u prononcée dans les suites -güe- et -güi-, et est ajouté dans quelques mots.

ex : aiguë devient aigüe

Comme celui de faire, le participe passé de laisser suivi d’un infinitif est invariable

ex : elle s’est laissé maigrir

Pour l’instant les deux orthographes (la récente et l’ancienne) sont autorisées , même si énormément de professeurs grincent des dents pour inculquer la nouvelles à leurs élèves…

autres mots soumis à ces nouvelles règles : nénuphar devient nénufar; oignon devient ognon (Oo) , acupuncteur devient acuponcteur…

LINK

Publicités

5 réflexions sur “l’orthografeuh n’est plus ce qu’il était …

  1. What the fuck ????
    Je trouve cela vraiment bizarre cette façon de changer la langue au cours du temps…

    PS : et « numéraux » ça existe lol ?!

    J'aime

  2. Mouais… en tant que prof, on ne m’a pas prévenue! On n’a jamais eu de circulaire… comment on pouvait savoir? En plus un ognon c’est moche et un nénufar déprimant! Pour le reste, ben c’est pas ça qui va révolutionner l’orthographe!

    J'aime

    • ça dépend sur quel prof on tombe, je me souviens avoir eu une prof qui nous pétait des scandales pour un accent oublié ! Et je suis ok ognon c’est moche !!!

      J'aime

  3. Je trouve ça dommage qu’on change notre langue au fil du temps…
    Pour le dernier point, je tombe vraiment des nues! Moi qui me suis toujours battue pour comprendre les subtilités du verbe avoir, voilà qu’il devient invariable suivi d’un infinitif!
    Pour ce qui est d’ognon et de nénufar, j’ai comme l’impression que le langage SMS adolescent prend le dessus, et je trouve ça bien triste.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s